Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Eau

La métropole du Grand Paris instaure la taxe Gemapi dès 2019

Partager :
     
La métropole du Grand Paris instaure la taxe Gemapi dès 2019
Par E.G, le 3 octobre 2018
Vendredi 28 septembre dernier, le conseil de la métropole du Grand Paris a voté la mise en place d’une taxe Gemapi, sur l’entretien et la restauration des cours d’eau et milieux aquatiques.

Cette taxe Gemapi sera instaurée au 1er janvier 2019, pour un montant de 3 millions d’euros sur l’année à venir. « Les lois Maptam et NOTRe donnent aux établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), à compter du 1er janvier 2018, la compétence dans le domaine de la Gemapi », rappelle la métropole dans un communiqué. Ainsi, aménagement d’un bassin hydrographique, entretien de cours d’eau, résilience face aux inondations, protection des écosystèmes aquatiques et des zones humides, revient désormais aux EPCI.

Le programme d’actions plurinannuel prévoit d’investir 19 millions d’euros pour l’année 2019, afin de lancer des projets tels que la finalisation des études du projet pilote de casier de la Bassée (3 millions d’euros), l’entretien de 100 km de digues, la réouverture de la Bièvre, la renaturation du vallon du Sausset (Seine-Saint-Denis), ou encore le soutien à des opérations locales pour la réouverture et renaturation de cours d’eau. « Prévue par l’article 1530 bis du code général des impôts, la taxe Gemapi est répartie de manière additionnelle aux quatre taxes locales de fiscalité directe (Taxe d’Habitation, Taxes Foncières, Cotisation Foncière des Entreprises) », précise la métropole du Grand Paris. Le vice-président de la métropole et maire de Saint-Maur-des-Fossés (Val de Marne), Sylvain Berrios, explique que « les dépenses sont strictement fléchées sur un programme de travail et le produit de la taxe doit être revoté chaque année ». Il ajoute que « la taxe est lisible, on sait pourquoi on la lève puisqu’elle finance des projets locaux ».
© Pixabay
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
À lire également
Eau potable : le Sedif innove pour sécuriser son usine de Méry-sur-Oise
Eau potable : le Sedif innove pour sécuriser son usine de Méry-sur-Oise
L'usine de traitement de l'eau potable du Syndicat des eaux d'Ile-de-France basée à Méry-sur-Oise, bénéficie d'un système de dépotage spécialement conçu par Veolia en 2015.
[Dossier] La presqu’île de Rhuys fait marcher la concurrence
[Dossier] La presqu’île de Rhuys fait marcher la concurrence
Toujours dans le Morbihan, le Syndicat intercommunal d’assainissement et d’eau potable (Siaep) de la presqu’île de Rhuys a choisi de réhabiliter les installations d’ANC par convention de mandat avec l’agence de l’eau pour ouvrir le marché aux entreprises locales.
Wilo lance un poste de relevage intelligent pour les eaux usées
Wilo lance un poste de relevage intelligent pour les eaux usées
Les gestionnaires des stations d’épuration sont de plus en plus confrontés à l’arrivée de nouveaux perturbateurs comme les lingettes.
[Dossier] Centre Morbihan Communauté loue les vertus des marchés publics
[Dossier] Centre Morbihan Communauté loue les vertus des marchés publics
Près de 1 000 installations d’ANC ont déjà été réhabilitées par Centre Morbihan Communauté.
« Il faut mobiliser pour favoriser un passage à l’action éclairée »
« Il faut mobiliser pour favoriser un passage à l’action éclairée »
Le 15 novembre prochain, les agences de l’eau et les comités de bassin organisent, à Lyon, un colloque national intitulé « Eau et changement climatique.
[Dossier] Des réhabilitations à géométrie variable
[Dossier] Des réhabilitations à géométrie variable
Les pratiques de réhabilitation sont hétérogènes, variant selon les Spanc et les bassins selon les politiques d’aides proposées.
[Dossier] En Isère, le Département prend en main le financement
[Dossier] En Isère, le Département prend en main le financement
Malgré le retrait des aides financières de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, le département va poursuivre son soutien à la réhabilitation des installations d’ANC des communes rurales.
Assises de l’eau : avis de gros temps sur les réseaux
Assises de l’eau : avis de gros temps sur les réseaux
Les Assises de l’eau organisées par le gouvernement jusqu’à novembre se sont ouvertes en avril dernier sur les enjeux du petit cycle.
Eaux pluviales : Birco s'adapte au marché français
Eaux pluviales : Birco s'adapte au marché français
Le fabricant allemand de caniveaux Birco vient d’annoncer le lancement du Bircopur DN 200, un caniveau modulaire destiné à filtrer les eaux pluviales.
Ecobulles adapte son procédé anticalcaire pour les professionnels
Ecobulles adapte son procédé anticalcaire pour les professionnels
Spécialisée dans l’injection de CO2 dans l’eau pour traiter le calcaire à la place d’un adoucisseur, Ecobulles a revu son dispositif pour mieux l’adapter au marché des collectivités et des industries.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
32ème Congrès National AMORCE
17 Octobre 2018
32ème Congrès National AMORCE
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
15 Novembre 2018
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous !  Une journée, des solutions »
15 Novembre 2018
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous ! Une journée, des solutions »
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.