Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Mobilité

En 2017, une hausse des émissions de CO2 malgré la baisse des ventes de véhicules Diesel

Partager :
     
En 2017, une hausse des émissions de CO2 malgré la baisse des ventes de véhicules Diesel
Par E.G, le 4 octobre 2018
Ce jeudi 4 octobre, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), publie l’édition 2018 de son étude « Evolution du marché, caractéristiques environnementales et techniques véhicules particuliers neufs vendus en France ». D’après cette étude, la vente de véhicules particuliers neufs a augmenté de 5,7% en 2017.

« Pour la première fois depuis 2001, le nombre de véhicules neufs essence vendus en 2017 dépasse celui du nombre de Diesel », souligne l’édition 2018 de l’étude de l’Ademe sur le maché automobile français. 2.304.119 véhicules neufs ont été vendus en France l’année dernière, dont 90.002 véhicules hybrides et 27.636 véhicules électriques. Un secteur particulièrement dynamique en 2017 : les ventes de véhicules électriques a en effet augmenté de 26,6% par rapport à 2016.

« On relève également l’arrivée sur le marché de véhicules à motorisation hydrogène, notamment pour les flottes dites « captives » », relève l’Ademe. On appelle « captives », les flottes sous gestion commune par une structure privée ou publique, « qui s’approvisionnent à leur propre source de stockage de carburant », est-il précisé.

Augmentation des ventes de véhicules plus « propres »

Les ventes de véhicules neufs Diesel est en constante baisse depuis cinq ans d’après les études de l’Agence. « Les ventes de 2017 sont constituées de 47,1% de véhicules diesel, contre 52,1% en 2016 », est-il détaillé. Cette édition souligne une augmentation de la part des véhicules ayant un impact environnemental performant : +81% de véhicules rechargeables, +50% de véhicules hybrides non rechargeables et +27% de véhicules électriques.

Hausse de la moyenne des émissions de CO2

Cependant, « la moyenne des émissions de CO2 des véhicules neufs vendus en France se situait à 111 g de CO2/km en 2017, contre 110 g en 2016 », relève l’Ademe. Ce qui constitue une légère hausse. L’Agence expose deux explications possibles à ce phénomène :
- l’augmentation de la part des ventes des véhicules essences, qui émettent plus de CO2 que les véhicules diesel ;
- l’essor des véhicules « tout-terrain » (SUV), « qui représentent en 2017 un tiers des ventes du marché automobile ».

Mais l’étude souligne également que « globalement, on observe une baisse de 38 g des émissions de CO2 en 9 ans d’application du dispositif bonus-malus ».
Pixabay
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.