Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Pollutions

Pollution de l’air : 78 organisations déposent un nouveau recours contre le gouvernement

Partager :
     
Pollution de l’air : 78 organisations déposent un nouveau recours contre le gouvernement
Par E.G, le 2 octobre 2018
Ce mardi 2 octobre, un groupement de 78 associations de défense de l’environnement et de la santé, médecins, ou encore collectivités, saisissent le Conseil d’État pour « dénoncer l’inertie du gouvernement » concernant la pollution de l’air.

« Malgré la victoire historique obtenue avec l’arrêt du 12 juillet 2017 du Conseil d’Etat sur une requête des Amis de la Terre France, le gouvernement continue d’ignorer cette décision de justice et tarde à prendre des mesures efficaces pour améliorer la qualité de l’air sur l’ensemble du territoire », explique l’association Les Amis de la Terre sur son site. Ce nouveau recours devant le Conseil d’État est porté par l’ONG, rejointe par un groupe de 77 autres associations de défense de l’environnement, de la santé et de collectivités, ainsi que de médecins.

100.000 euros d’astreinte journalière

Ce nouveau recours a pour objectif de « contraindre le gouvernement à respecter la décision de la plus haute juridiction de l’Etat par une exécution forcée de la décision sous astreinte », est-il expliqué. Les organisations demandent un taux d’astreinte de 100.000 euros par jour de retard.

Selon les requérants, les 14 feuilles de route territoriales, envoyées par le gouvernement à la Commission européenne « ne présentent aucune mesure urgente, malgré l’injonction qui était faite et alors que scientifiques, personnels soignants et citoyens multiplient les alertes, notamment concernant les concentrations excessives de particules fines et de dioxyde d’azote ». Rappelons qu’en janvier dernier, neuf Etats membres de l’Union européenne, dont la France, avaient été convoqués par la Commission et invités à reformuler leurs propositions en matière de lutte contre la pollution de l’air.

Zones à faibles émissions, transports en commun, vélo et fret ferroviaire

Il s’agit également de « contraindre l’État à prendre des mesures au plus vite, sans attendre le procès européen », soulignent les requérants. En effet, en mai dernier, la Commission européenne a renvoyé la France devant la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) pour le non-respect des normes européennes de qualité de l’air. Les 78 organisations requérantes attendent notamment du gouvernement « la mise en œuvre urgente de zones à faibles émissions dans les agglomérations les plus exposées à la pollution », mais également un soutien financier ambitieux pour les projets territoriaux de transports en commun et de développement du vélo, ou encore la relance du fret ferroviaire.

Parmi les organisations mobilisées, on trouve notamment France nature environnement, Greenpeace, Toulon Var déplacements, Notre affaire à tous, Respire, ou encore la commune de Marennes (Charente-Maritime).
Pixabay
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
À lire également
« La croissance des maladies chroniques est un problème environnemental »
« La croissance des maladies chroniques est un problème environnemental »
A l'origine de l'interdiction en France du bisphénol A, le toxicologue et « lanceur d'alerte » André Cicolella appelle de ses vœux une véritable politique de santé environnementale ; la solution, selon lui, à l'explosion actuelle des maladies chroniques.
Diamatys, une solution de gestion partagée des diagnostics amiante avant travaux sur voirie
Diamatys, une solution de gestion partagée des diagnostics amiante avant travaux sur voirie
Pourquoi faire pratiquer un diagnostic amiante si le répérage amiante avant travaux (RAT) a déjà été effectué ? Pour éviter les doublons et les pertes d’informations, Protys a conçu, à l’intention des maîtres d’ouvrage et des gestionnaires de voirie, Diamatys.
Percer un support amianté en toute sécurité
Percer un support amianté en toute sécurité
Les poches de gel pour percement dans un matériau amianté ont un gros désavantage : leur coût.
Amiante : décapage économe de l’acier par induction électromagnétique
Amiante : décapage économe de l’acier par induction électromagnétique
Fort de son expérience dans le retrait des peintures, enduits et autres matériaux amiantés ou plombés sur différents supports, le groupe Masci met en œuvre un procédé de décapage par induction électromagnétique pour traiter les revêtements épais des supports en acier.
Sdec adapte son préleveur d’air autonome pour diagnostic de fibres d’amiante au milieu nucléaire
Sdec adapte son préleveur d’air autonome pour diagnostic de fibres d’amiante au milieu nucléaire
Sdec a complété sa gamme de préleveur d’air autonome AM3000 avec une version AM3000N adapté au milieu nucléaire, utilisable notamment durant les opérations de démantèlement des installations nucléaires.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
32ème Congrès National AMORCE
17 Octobre 2018
32ème Congrès National AMORCE
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
15 Novembre 2018
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous !  Une journée, des solutions »
15 Novembre 2018
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous ! Une journée, des solutions »
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.